Accueil » #ACTUALITES » Pays d'Aix » Terres de Provence s’enracine en Pays d’Aix

Point de vente par lots de fruits et légumes, la halle Terres de Provence qui a lancé sa quatrième saison en mai dernier à Plan de Campagne et, pour la première fois, à Pertuis, fermera ses portes le 30 octobre sur un bilan encore provisoire de plus de 94 000 visiteurs. Un résultat qui confirme l’attractivité de ce marché respectueux tout à la fois de l’agriculture locale, de l’environnement et du portefeuille des clients.

Terres de Provence s’enracine en Pays d’Aix

Point de vente par lots de fruits et légumes, la halle Terres de Provence qui a lancé sa quatrième saison en mai dernier à Plan de Campagne et, pour la première fois, à Pertuis, fermera ses portes le 30 octobre sur un bilan encore provisoire de plus de 94 000 visiteurs. Un résultat qui confirme l’attractivité de ce marché respectueux tout à la fois de l’agriculture locale, de l’environnement et du portefeuille des clients.

Les acteurs à l’origine de ce marché créé en 2010 par la Communauté du Pays d’Aix en partenariat avec la Chambre d’agriculture des Bouches-du-Rhône étaient entourés ce vendredi de producteurs pour présenter à la presse ce bilan et les perspectives de ce circuit court de distribution unique en France au cours d’un déjeuner.

Ce déjeuner a été préparé avec des produits provenant de la Halle par les élèves du centre de formation des apprentis, sous la direction des chefs cuisiniers enseignant au CFA.

À quelques jours de la fermeture, plus de 94 000 visiteurs se sont rendus à la Halle Terres de Provence 2013, une fréquentation légèrement inférieure à celle de la saison 2012 qui avait accueilli 110 000 visiteurs mais cependant satisfaisante dans la mesure où l’édition 2013 avait mal débuté avec une nouvelle surface de vente réduite de 20% à Plan de Campagne et une pénurie de fruits et légumes en mai, conséquence des intempéries du printemps.

Si la plupart des clients se rendent à Plan de Campagne où, trois fois par semaine, jusqu’à 34 stands proposent fruits, légumes, miel et autres produits du terroir, ils sont  déjà près de 3 000 à avoir fait leurs courses chez les 6 à 8 producteurs installés les mercredi et vendredi sur le petit site lancé cette année à Pertuis.

Le concept présente de nombreux atouts aux yeux des consommateurs. Outre les prix, inférieurs  de 20% en moyenne à ceux pratiqués par les supermarchés en saison estivale,  la qualité et la fraîcheur des produits, qu’il s’agisse de fruits et légumes, d’œufs, de pain et autres denrées « Made in Provence», sont irréprochables.

Pour répondre à l’exigence de qualité et de traçabilité en matière alimentaire, la CPA sélectionne en effet rigoureusement les participants avec le concours des chambres d’agriculture des Bouches-du-Rhône et de Vaucluse qui contrôlent de leur côté les exploitations et les produits. Par ailleurs, la pratique de circuit court contribue à diminuer les dépenses énergétiques.

Initié par la Communauté du Pays d’Aix et huit partenaires européens dans le cadre d’un appel à projets européen « Rururbal » (Rural Urbain Alimentation), le concept est porté depuis 2011 par la seule CPA en partenariat avec la Chambre d’agriculture des Bouches-du-Rhône et, depuis cette année, celle du Vaucluse.

11,38 kg

C’est le poids moyen du panier sur la halle de Plan de Campagne (11,57 kg en 2012). Son montant est en moyenne de 33,79€ (32,77€ en 2012). 

35% de clients marseillais

Les Marseillais représentent 35% de la clientèle de la Halle de Plan de Campagne et les Aixois 7%.
Les autres visiteurs sont originaires des communes voisines : Bouc Bel Air (11%), Les Pennes Mirabeau (10%), Septèmes-Les-Vallons (9%), Cabriès (5%), Vitrolles (2%)…

Ville de Peynier

GRATUIT
VOIR