Accueil » BIBLIOTHEQUE » Lectures fraîches

Lectures fraîches

Nos romans coups de cœur pour l’été :

Une immense sensation de calme / Laurine Roux

‘Au plus noir du conte, Laurine Roux dit dans ce premier roman le sublime d’une nature souveraine et le merveilleux d’une vie qu’illumine le côtoiement permanent de la mort et de l’amour’.

Nous sommes simplement de passage, murmurent ses cheveux dans le vent. L’instant s’échappe vers un autre, insaisissable. En chute permanente, ou plutôt en grande glissade, car le temps n’est qu’une succession d’effondrements à l’infini.’

https://www.editionsdusonneur.com/livre/une-immense-sensation-de-calme/

 

 

 

 

Revenir à Palerme / Sébastien Berlendis

‘Une quête intime à Palerme : le très beau quatrième roman de Sébastien Berlendis sur nos territoires disparus’ /Sylvie Tanette- Les Inrockuptibles

‘ La nuit, chaque ruelle parcourue réveille un crépitement d’images. Le claquement des talons imprime dans ma tête le pouls de la ville. ‘

https://www.editions-stock.fr/livres/la-bleue/revenir-palerme-9782234085756

 

 

 

Je ne suis pas une héroïne / Nicolas Fargues

‘C’est la première fois que Nicolas Fargues prend une femme comme personnage principal et narratrice de l’un de ses romans. Il y poursuit et y approfondit sa réflexion sur les sociétés, sur la passion, les malentendus amoureux et notre solitude. Il s’attache aussi à analyser avec acuité, humour et cruauté toutes les arrière-pensées qui creusent d’infranchissables fossés entre les cultures et les origines.’

https://www.youtube.com/watch?v=AC7HAzl5o3E

 

 

 

A l’encre violette / Mireille Barbieri

‘Il y a le voyage qui vous amène et celui qui vous emporte. Celui de l’exil est toujours l’un et l’autre. Il vous pose ici et vous a fait quitter là-bas. Généralement sans retour, il ferme une porte pour en ouvrir une autre devant laquelle va se construire un nouveau monde, une nouvelle vie. Dans ce roman, la narratrice écrit à l’encre violette le parcours d’exil de deux femmes. Ce faisant, elle se reconstruit et finit par livrer sa propre histoire. Le plus troublant est qu’elle réveille en chacun de nous un exil que nous ignorions, ou presque.’

https://www.editions-parole.net/produit/a-lencre-violette/

 

 

Bitna, sous le ciel de Séoul / JMG Le Clézio

‘Parce que le conte peut faire reculer la mort, Bitna, étudiante coréenne sans un sou, invente des histoires pour Salomé, immobilisée par une maladie incurable. La première lutte contre la pauvreté, la seconde contre la douleur. Ensemble, elles se sauvent dans des récits quotidiens ou fabuleux, et bientôt la frontière entre réalité et imaginaire disparaît. Un roman qui souffle ses légendes urbaines sur la rivière Han, les boulevards saturés et les ruelles louches.’

https://www.youtube.com/watch?v=-MpdbCkrRhg