Accueil » BIBLIOTHEQUE » Le No man’s land de Dragan Jovanovic

Le No man’s land de Dragan Jovanovic

Le témoignage fort d’un exilé, qui résonne dans l’actualité. Une rencontre et des échanges passionnants à la bibliothèque le 15 septembre dernier.

‘Une petite histoire d’un émigré yougoslave’ nous dit modestement Dragan Jovanovic, dont le récit témoigne aussi de la grande histoire, de la montée des nationalismes, de la création de l’état Croate…

‘Je pense à tous les exilés, qui trouvent peut-être quelques dollars mais très peu trouveront la paix.’

‘Dans ce No man’s land, plus jamais vous ne serez celui que vous avez été et pas encore celui que vous allez devenir.’

‘Aujourd’hui je ne me vois vraiment pas aller là-bas (la Serbie désormais), mais je suis encore ici un étranger’.

Mais ce témoignage est aussi un récit d’aventure, avec de l’amour et du suspens, écrit avec du style, par celui qui a grandi avec Victor Hugo.

Car pour traverser et surmonter toutes ces épreuves, Dragan Jovanovic nous a livré son secret : ‘Je suis un optimiste’ !

Dragan Jovanovic et son éditrice Maïlis Paire, qui a accompagné page après page l’écriture de ce livre, pendant 9 mois.

Dragan Jovanovic et son fils, l’artiste peintre Sasha Jovanovic dont une œuvre a été choisie pour la couverture de ‘No man’s land’

‘No man’s land’ a été publié par Red’Activ, nouvelle maison d’édition installée à Rousset et dirigée par Maïlis Paire. Vous retrouverez toutes ses publications dans nos rayons.

Laisser un commentaire