L’association pour la promotion de l’œuvre de Vincent Roux présente une exposition intitulée “Les Portraits Intimes” de Vincent Roux au Centre Socioculturel de Peynier ainsi qu’une série de Sainte Victoire et d’autres œuvres à l’Hôtel de Ville.

Journées du Patrimoine 2014

En écho à la grande manifestation “Visages” à La Vieille Charité, seront montrés les portraits d’amis, d’acteurs, de personnalités que le peintre a rencontrées et aimées. Les personnages du Barbier de Séville seront aussi sur les cimaises pour rendre hommage à ses costumes et décors qu’il réalisa en 1968 à l’Opéra de Marseille.

Samedi 20 septembre 2014 :

  • De 14h30 à 18h : Expositions Vincent Roux “Les Portraits Intimes” au Centre Socioculturel et “Visages” à l’Hôtel de Ville (exposition commentée par Clément Balcon, conférencier).

Dimanche 21 septembre 2014 :

  • 09h45 : Visite de la Chapelle Saint Pierre par Annie Vaschalde,
  • 10h45 : Visite de l’église Saint Julien,
  • 11h30 : Expositions VIncent Roux “Les Portraits Intimes” au Centre Socioculturel et “Visages” à l’Hôtel de Ville (exposition commentée par l’APPO).

Les Journées du Patrimoine sont organisées par la Mairie de Peynier, SERVHA et l’APPO Vincent Roux :

  • Mairie de Peynier : 06 61 17 08 34)
  • APPO Vincent Roux : 06 82 13 32 80
  • Site Internet : www .vincent-roux.com

Avec le concours actif de l’Association pour la Promotion de l’œuvre de Vincent Roux, la Mairie de Peynier a reçu en dépôt les œuvres picturales de Vincent ROUX qui, très attaché au village dés son enfance, a exprimé magnifiquement sa passion pour “sa Provence” diffusant celle-ci de par le monde : Paris, Venise,Saint-Tropez, Amsterdam, New-York, Munich, Marrakech… et après la chute du Mur de  Berlin, il présenta en 1990 à Aix-en-Provence sur les cimaises de la Fondation Vasarely, des toiles magistrales sur le thème “les 13 EUROPE”.

« Il est très remarquable que notre époque estime à un très haut prix les livres ennuyeux, les pièces injouables, les philosophes lugubres, et les portraits diffamatoires. Vincent Roux, lui, travaille pour plaire, non pour surprendre… Rien ne se fait de beau que par amour ». Marcel Pagnol.