La justice succède à l’action des pompiers concernant l’incendie survenu sur le domaine de Branguier cette semaine. Un homme a été mis en examen pour le sinistre de Peynier.

Voici les premières suites judiciaires après l’incendie qui se s’est déclaré mercredi sur le domaine de Branguier. Un homme a été mis en examen “pour destruction involontaire de bois ou forêt” et placé sous contrôle judiciaire.

Cet homme âgé de 42 ans serait lié à l’incendie, qui a détruit une centaine d’hectares de végétation dans le massif du Regagnas. Il est soupçonné d’avoir causé accidentellement le feu. Le départ de feu serait lié à des travaux effectués juste à côté d’une zone inflammable sur le domaine de Branguier.

L’homme mis en cause avait nié son implication.