Le groupe L’anima Lotta a fait voyager le public vendredi dernier au socioculturel.

“Un émouvant chant viscéral et populaire, orne une instrumentation chevaleresque au départ de la Sicile, et traversant la mer, le Sud, l’Est, l’Ouest, le monde. Transcendante et envoûtante, quatre musiciens libèrent une musique méditerranéenne et au delà de son rivage.”

Merci à la chanteuse de Peynier, Carine Lotta, et à ses musiciens, Renaud Matchoulian guitariste, Daniel Malavergne joueur d’Hélicon et Luca Scalambrino batteur.

Merci à la Métropole et au festival Musi’terranée. Et merci au public venu masqué, mais en nombre, partager ce beau moment musical.

Plus d’infos : www.fuozza.com/lanimalotta