L’ennui des après-midi sans fin, de Gaël Faye. Un texte poétique plein de finesse, sublimé par les douces illustrations pleines pages d’Hippolyte. Un album tiré d’une chanson de Gaël Faye (présentée en CD avec l’album).

“Enfant, j’ai eu la chance de m’ennuyer. Je n’avais pas école l’après-midi et chez moi à la maison pas d’écran ni de télévision. J’ai donc dû apprendre à déployer des trésors d’imagination pour m’inventer des jeux et des passe-temps. Je garde de ces jours immobiles, le souvenir d’une période enchantée où j’ai pu remplir à ras-bord le coffre-fort de mon imaginaire. L’ennui de mes après-midis d’enfance était un voyage où le temps m’appartenait, un espace où j’ai fabriqué d’immenses rêves.”

Pour écouter cette superbe chanson : cliquez ici

Et pour découvrir l’univers de cet écrivain, auteur compositeur et interprète : cliquez ici