Souleymane Diamanka est slameur et poète. Ses textes sont ici publiés chez Points poésie, une collection dirigée par l’écrivain Alain Mabanckou, sous le sublime titre “Habitant de nulle part, originaire de partout”.

‘Ce volume se compose des textes de l’album L’Hiver peul mais aussi de nombreux poèmes inédits de Souleymane Diamanka. L’auteur jongle avec les mots, les fait « métisser ». Sa poésie prêche l’oralité, apparie avec finesse ses cultures peule et européenne, parce qu’il est fier d’être « habitant de nulle part et originaire de partout», dépositaire d’un chant intemporel, d’un appel à l’Amour, à la Tolérance et à la connaissance de l’Autre.’

Voici quelques extraits à savourer, avant de vous plonger dans ce magnifique recueil de poésies, qui n’attend que vous dans nos rayons.

L’hiver peul

‘Peuple d’amour dont le pays est un poème

Et le drapeau une mosaïque de milliers de proverbes

Le peuple peul et ses dictons c’est comme la savane et ses hautes herbes

Comme l’océan glacé et ses gouttes d’eau

Comme le Sahara brûlant et ses grains de sable

Haal pulaar’ *

*Parle Peul

Tes lèvres sur les miennes (poème pour Izy)

‘J’ai l’empreinte digitale de tes lèvres sur les miennes

J’ai la preuve lyricale et nos rêves s’en souviennent

J’ai l’empreinte digitale de tes lèvres sur les miennes

Le soleil de ton sourire m’éclaire bien avant que la nui ne survienne’

‘Si quelqu’un te parle avec des flammes,

Réponds-lui avec de l’eau’

Pour en savoir plus