“By Simon” est le premier roman de Céline Tillier. Il est publié aux éditions Red’active. A découvrir sans tarder !

L’écriture a toujours été capitale dans la vie de Céline Tillier, quelque chose de l’ordre de la respiration. Elle a écrit de nombreuses nouvelles, By Simon est son premier roman. Elle est co-auteure d’une pièce de théâtre  : Albatros. Céline Tillier est aussi comédienne, metteuse en scène et animatrice d’atelier d’écriture dans le Sud de la France pour la cie du Cèdre.​

Simon, Luc, Lili, des destins qui se croisent, s’inspirent et s’aspirent. Simon erre dans une quête infinie. Son visage raconte les pays. Son histoire est une blessure, comme une croûte que l’on gratte et qui jamais ne se ferme. Luc ne sera jamais marin, et personne ne l’attendra sur un banc. Il aimerait tracer sa route dans le désert de sa vie avec un ami, un frère. Lili est l’aide-mémoire, le miroir, le souvenir. Sa peau est le cèdre de l’Atlas… Hasard ou déterminisme des rencontres, voyage intérieur, départ pour l’ailleurs… Chacun suit un chemin.

‘By Simon est un roman sur la vie, sur les vies. Des instantanées, des Polaroïds, des visages.
Parfois on ne sait rien de l’autre, celui que l’on croise. Rien de ce qu’il vit, ou de ce qu’il a vécu.
Alors on échange, on partage…By Simon est un hommage à toutes ces personnes croisées, qui nous ont apporté de l’humanité. By Simon est aussi destiné au lecteur actif, celui qui n’a pas abandonné, qui garde son âme en éveil. Car By Simon m’a échappé, il m’a laissé des vides, des interrogations que j’avais envie de partager avec vous. Ne pas tout savoir, laisser espérer, ne pas maitriser et donner à lire…’

Céline Tillier

Préface de Laurie Wilbik :

‘Les commencements ont toujours une saveur particulière d’inconnu et de découverte.

Et c’est avec curiosité et enthousiasme que l’on tournera les pages de ce premier roman, et que l’on suivra les parcours de vie de ses personnages magnifiques ou parfois absurdes, de l’extraordinaire à l’ordinaire, entre vie et mort, en quête de liberté, en traversée du désert, en acceptant de ne pas tout comprendre, à travers les lumières et les ombres, jusqu’aux ténèbres, éclairées par les mots et les livres, compagnons de voyage et de vie.

On trouvera au fil des pages, des musiques, des couleurs et des odeurs, éléments du décor, où passent les personnages, entre errances et délivrances, dans le petit théâtre de leur existence.

On trouvera de la poésie, de l’amour, de l’humour et du mystère.

Alors puisqu’il est question ici de finitude et de renaissance, à la fin de ce premier roman, nul doute que l’on espère, le début d’un prochain…

Dans mes ténèbres, je garderai ces mots de Céline Tillier ‘Pour ne plus avoir peur, il faut danser, danser dans la nuit, danser toutes les nuits jusqu’à l’ivresse. Il faut lâcher les espoirs, les doutes. […] il faut aimer beaucoup, beaucoup, beaucoup. Il faut aimer autant que tu danses.’ Et dans vos ténèbres, quels seront ses/vos mots lumières ?’

Pour découvrir 2 extraits du roman et suivre l’actualité de Céline Tillier : www.celinetillierauteure.com

Prochains rendez-vous :

  • Le 22 mai de 10h à 12h30 à la bibliothèque de Puyloubier
  • Le 26 juin aux vitrines de Peynier…