Le fabricant de semi-conducteurs LFoundry, qui emploie 700 salariés sur le site de Rousset, a été placé le 26 décembre dernier en liquidation judiciaire avec cessation immédiate d’activité par le tribunal de commerce de Paris. Le gouvernement a obtenu un délai supplémentaire de trois mois qui doit servir à évaluer la crédibilité d’une offre de reprise.

Solidarité et soutien des salariés de LFoundry

Devant l’énorme gâchis que représenterait l’arrêt définitif de ce formidable outil industriel de haute technologie, entrainant plus de 700 licenciements dans notre vallée, nous nous devons de soutenir l’action des salariés de LFoundry.

Une pétition «  Sauvez l’industrie de pointe LFOUNDRY “made in France” » a été mise en ligne et sera transmise par les salariés au président de la République et à son ministre du Redressement productif.

Le texte et le formulaire de signature sont disponibles en ligne. Nous vous incitons à signer et à faire signer cette pétition.

A Peynier, plus de 40 familles sont touchées par ces licenciements, elles comptent sur notre solidarité.

Conseil communautaire du Pays d’Aix extraordinaire

Maryse Joissains, présidente de la Communauté du pays d’Aix, a annoncé qu’elle convoquera un conseil communautaire extraordinaire le samedi 11 janvier 2014 sur le problème LFoundry Rousset.

Les élus du pays d’Aix devraient notamment étudier la possibilité d’une aide financière d’urgence qui pourrait permettre à la fonderie de silicium de maintenir son outil en état de production durant les six prochains mois et ainsi finaliser la mise au point d’une nouvelle technologie de produit.