En été, les espaces forestiers sont plus exposés aux risques d’incendie. Aussi, pour protéger les promeneurs et les sites, l’accès, la circulation, la présence de personnes dans les massifs forestiers et les travaux à proximité sont réglementés par l’arrêté préfectoral n° 13-2018-05-28-005 du 28 mai 2018 pour la période du 1er juin au 30 septembre.

Chaque année, en période estivale, plus de 20% des incendies de forêt sont dus à des travaux de professionnels ou de particuliers. Les travaux mécaniques (agricoles, forestiers) ainsi que les travaux en extérieur nécessitant l’usage de matériels de découpe, de soudure et d’abrasion tels que poste à soudure, chalumeau, meuleuse, disqueuse, … sont susceptibles de provoquer des départs de feu lorsque les conditions sont défavorables (forte sécheresse, hygrométrie basse, période ventée).

Pendant cette période, l’accessibilité aux massifs et la réalisation de travaux sont déterminés quotidiennement en fonction de la météorologie et de la sécheresse. Une cartographie et rendue publique pour chaque massif et pour l’ensemble des communes concernées, vers 18 heures pour le lendemain.

Cette carte indique le niveau de danger feux de forêts du massif et, par conséquent, le niveau de limitation qui s’y applique.

Niveau de vigilance incendie de forêt applicable en juin, juillet, août et septembre dans les Bouches-du-Rhône

Comment être informé du niveau d’accès aux massifs ?

Pourquoi des restrictions d’accès aux massifs ?

Les restrictions relatives aux accès aux massifs sont proportionnées au risque encouru. Elles permettent en particulier :

  • A chacun de ne pas s’exposer aux fumées toxiques et aux flammes ;
  • Aux services d’incendie et de secours de concentrer leurs actions de lutte contre le front de flamme, en minimisant les perturbations liées à la gestion du public ;
  • Aux particuliers et aux entreprises de ne pas se rendre responsables d’un départ de feu lié à des travaux.

90 % des départs de feux sont d’origine anthropique. La moitié de ces feux d’origine anthropique sont dus à des imprudences et des comportements dangereux. Ces imprudences sont aussi bien le fait des touristes que des riverains. Ainsi il existe des gestes de sécurité élémentaires comme l’interdiction de fumer, de réaliser un feu de camp, un barbecue et des prescriptions spécifiques pour les travaux.

Travaux en période estivale : une réglementation pour limiter les départs accidentels de feux

L’usage de matériels ou d’engins de travaux pouvant générer une étincelle dans les zones exposées aux incendies de forêts (massifs forestiers et à moins de 200 mètres de ceux-ci) est réglementé en fonction du niveau de vigilance « incendie de forêt » aussi bien pour les professionnels que pour les particuliers.

Lorsque les végétaux sont desséchés, que la température est élevée et l’humidité basse, la moindre étincelle peut provoquer un départ de feu. Si ce risque d’éclosion est concomitant à un risque de propagation élevé (vent en particulier) comme c’est le cas lors des journées à risque, ce départ de feu peut très vite échapper à votre contrôle et prendre des proportions dramatiques. Il est donc particulièrement important de respecter les conditions d’utilisation de ces engins rappelées ci-dessous en période estivale.

Cette réglementation à pour objectif de faire évoluer les comportements afin de réduire fortement les incendies d’origine accidentelle notamment ceux liés aux travaux. Les particuliers et les professionnels doivent prendre en compte la sensibilité au feu des espaces naturels méditerranéens en adaptant les comportements et les pratiques.

La direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) des Bouches-du-Rhône effectue des contrôles sur les chantiers situés à moins de 200 mètres et ou dans les massifs forestiers. Des patrouilles de Police à deux personnels assermentés de l’O.N.F appelées PPR (Patrouille de Police Renforcée) sont déployées sur tout le département, pour contrôler les dispositifs de prévention et d’extinction à mettre en œuvre en fonction du risque météo feu de forêt, et également pour faire respecter les horaires et interdictions liés à ce même risque.

Dispositifs de prévention et d’extinction à mettre en oeuvre

Documents à télécharger