Au regard de la situation de sécheresse qui s’accentue dans le département, le préfet des Bouches-du-Rhône a pris le 1er juillet un arrêté complétant plusieurs arrêtés préfectoraux pris depuis le 1er avril dernier, qui place la commune de Peynier en état d’alerte renforcée.

La situation est inédite par la précocité de la sécheresse, la très faible humidité superficielle des sols (record bas atteint en juin 2022), les températures élevées (de 5°C supérieures à la normale en juin 2022 et record de 2003 battu) et le cumul de déficit de précipitation depuis janvier 2022 sur l’ensemble du département (77 % en mai), ainsi que sur le bassin versant de la Durance (lac de Serre-Ponçon bas pour la saison et faible débit naturel).

Face à l’ampleur de la dégradation de la situation tant départementale que régionale, le préfet des Bouches-du-Rhône demande aux particuliers, collectivités, industriels, commerçants, artisans et exploitants agricoles de suivre scrupuleusement les restrictions d’usage et d’adopter un comportement quotidien solidaire et sobre dans l’utilisation des ressources en eau. Des contrôles du bon respect de ces restrictions sont opérés par les services de l’État.

Alerte renforcée sécheresse sur l’Arc aval et arc amont et restrictions associées

22 communes sont concernées par le niveau d’alerte renforcée dont la commune de Peynier. Les stades d’alerte et d’alerte renforcées visent des restrictions progressives des usages de l’eau.