L’oratoire Notre-Dame-de-Lourdes a été érigé en 1875 à l’initiative de la marquise de Forbin d’Oppède, descendante des seigneurs de Peynier, il commémore le jubilé de l’Eglise catholique célébré la même année. Son vocable n’est pas sans rappeler l’engouement suscité à la fin du XIXe siècle par le pèlerinage de Lourdes. Son architecture rappelle beaucoup l’oratoire Saint-Pierre, qui pourrait avoir servi de modèle. Il est construit sur le mur de soutènement de la place Yves DOLLO; Sur son “fût” est gravé une inscription :

«  HOMMAGE

DE LA PAROISSE DE PEYNIER

A N-D. DE LOURDES

JUBILE DE 1875 »


La “niche”, qui contient les statues de Bernadette Soubirous en prière devant la Vierge Marie, est protégée par une grille et encadrée par deux chandeliers destinés à recevoir chacun un cierge. Sa voûte est en « cul-de-four ». Sur le “fronton” est sculpté le monogramme de la Vierge Marie. Le toit, à deux pentes avec “méplats”et aux bords constitués d’une corniche, est surmonté d¹une croix en fer forgé avec un coeur à la croisée de ses branches.

Dans les années 1930, lorsque l’oratoire était propriété de madame de Villeneuve, quelques jeunes conscrits, après une soirée bien arrosée, prirent la statue de l’oratoire pour la déposer dans le champ voisin. Le lendemain, tout le village était en émoi ! Les jeunes allèrent présenter leurs excuses au presbytère de Trets et durent, pour punition, changer la statue, celle-ci étant trop usée pour être de nouveau utilisée.

Aujourd’hui encore, l’oratoire de Notre-Dame de Lourdes est le point de rencontre de nombreux Peyniérens.


Peynier

GRATUIT
VOIR